Amours du Nord et du Midi : nouvelles

Posted by Aldine on 1 septembre 2015 in |

GIULIA.
L’action se passe en 1854. Un épicier de la rue de Paris, à Lille, affichait inutilement à louer, depuis six mois, un bel appartement meublé, au second étage, lorsqu’un jour les locataires souhaités lui apparurent sous la forme d’un ménage italien.
MARIANNE ET SON PÈRE.
À huit ans, je fus interné au Collège-Royal de Lille, qui venait d’ouvrir ses portes (1845). À dix-sept, je fus envoyé en Allemagne, et c’est dans ce temps-là que je perdis la meilleure chose de cette vie, un père et une mère. L’un ne survécut pas douze mois à l’autre. Ils me laissaient une petite fortune dont j’employai une partie à visiter presque toute l’Europe, et en dernier lieu je m’étais fixé à Paris ; voilà pourquoi je ne connais pas Lille, tout y étant né, et comment la plupart de mes cousins me sont étrangers. Et cependant (oh ! indestructible pouvoir du sentiment de l’origine !), je connaissais, je me rappelais les effluves d’air tiède qui m’arrivaient (grâce à la fenêtre entrouverte) tamisés par l’immobile branchage des arbres assoupis. Avez-vous jamais saisi jusqu’à quel point l’odorat est suggestif du souvenir ?

Lire en ligne

L’auteur

Poète, romancier et critique littéraire né à Lille.


Genre: Nouvelle
Série: années 1870 | Thèmes: LILLE

Copyright © 2015-2018 Aldine All rights reserved.
This site is using the Desk Mess Mirrored theme, v2.4, from BuyNowShop.com.